Chargement en cours...

Le Nant Benin Développement et réalisation d’une centrale hydroélectrique

En quoi consiste le projet ?

Ce projet d’aménagement de microcentrale hydroélectrique de haute chute se situe sur les communes de Peisey-Nancroix et La Plagne-Tarentaise dans le département de la Savoie(73).

Ce projet s’installera dans la vallée du Nant Benin, entre le hameau des Bauches et le hameau du Moulin.

Localisation des ouvrages

Carte du projet
Cliquez sur les bulles oranges
pour plus d'information
La prise d'eau
La conduite forcée
Le bâtiment de production
Carte du projet

La prise d'eau

La prise d’eau sera située en rive gauche du Nant Benin, en amont du hameau des Bauches, à l’altitude de 1 775 m sur la commune de La Plagne-Tarentaise (73).

 

 


Elle sera composée d’un seuil d’une hauteur inférieure à 2m de haut.

Une grille à débordement de type “coanda” permettra de dériver les eaux par un canal vers la chambre de mise en charge enterrée dans le talus de la route.


La prise d’eau fonctionnera sans bassin de stockage permettant ainsi la conservation de forts débits en période de fonte des neiges. Un débit minimum dit “débit réservé” alimentera en permanence le lit du torrent afin d’assurer la continuité écologique.

 

La conduite forcée

Afin d’acheminer l’eau jusqu’au bâtiment de production, il est prévu d’installer une conduite forcée d’un diamètre de 60 cm, sur près de 2 600 m de long.

Le porteur du projet et les élus ont souhaité enterrer cette conduite sur l’ensemble de son tracé afin de l’intégrer au mieux dans le paysage. A ce titre, il est prévu d’utiliser au maximum les chemins existants et talwegs naturels en zone boisée.

En fin de chantier, une remise en état et une re-végétalisation des terrains seront prévues afin de favoriser la reprise de la végétation. Exemple concret d’un chantier réalisé par GEG ENeR en 2017 sur la commune de BOZEL, en Tarentaise :

Le bâtiment de production

Le bâtiment de production est situé en aval du Pont des moulins, à la cote 1 268m NGF.

La surface de plancher sera d’environ 120 m² et une hauteur d’environ 10m.
Une attention particulière sera portée à l’architecture du bâtiment afin de s’intégrer au mieux dans son environnement.

Photomontage du bâtiment de production dans son environnement

Il est prévu dès la phase de conception d’intégrer différents équipements spécifiques d’insonorisations à savoir : pièges à sons, cloison siphoïde du canal de restitution, isolation acoustique du bâtiment, …

Des mesures acoustiques de référence seront relevées avant et après travaux par un bureau d’études spécialisé afin de s’assurer du respect réglementaire en termes d’émergence sonore.

 

Hauteur de chute 505 Mètres
La hauteur de chute est la différence d'altitude entre le site de la prise d'eau et du bâtiment de production. La puissance du projet est proportionnelle à la hauteur de chute et au débit prélevé dans le cours d'eau.
Débit maximum prélevé 585 Litres/seconde
Il s'agit du débit maximal prélevé dans le torrent. Un débit minimum dit débit réservé alimentera en permanence le lit du torrent et permettra d'assurer la continuité écologique.
680 Tonnes de CO2
évitées
par an
2,8 Km de conduite enterrée
Puissance installée 2,3 MW
Il s'agit de la puissance maximale pouvant être injectée sur le réseau par la centrale hydroélectrique
équivalent à la consommation de 1630 Foyers / an

Les porteurs
du projet

Ce projet est porté par un groupement d’entreprises locales de distribution à savoir, la Société d’Economie Mixte, GEG, via sa filiale de production GEG ENeR et la Régie électrique d’Aigueblanche.

Ces sociétés locales, à majorité de Fonds publics, possèdent une expérience de près de 20 ans en hydroélectricité.

Aujourd’hui GEG ENeR est propriétaire et exploite 11 centrales de taille similaire dans les Alpes dont les plus proches sont celles de Montgirod Centron, Bozel et Pralognan la Vanoise (Doron et Glière).

Avec GEG ENeR comme partenaire,
c’est l’assurance de réaliser
de véritables projets de territoire.

Co-construction du projet avec les élus,
riverains et associations locales

Maîtrise des enjeux et propositions
de mesures d’accompagnement adaptées

Concertation et communication efficace
tout au long du développement, de la construction et l’exploitation

Retombées qui profitent au plus grand nombre

GAZ ELECTRICITE DE GRENOBLE est une Société Anonyme d’Economie Mixte locale, détenue à 50% plus 1 voix par la ville de Grenoble.

Caisse des dépôtsGEG Energies Nouvelles et Renouvelables (GEG ENeR) est une filiale du groupe GEG et de la Caisse des Dépôts.


Elle est dédiée au développement de projets d’énergies nouvelles et renouvelables avec un positionnement diversifié sur les filières de production hydroélectrique, photovoltaïque, éolien et biogaz.

GEG ENeR intervient à tous les stades de développement du projet : prospection, démarches administratives, études techniques, financement, suivi de chantier et exploitation/ maintenance.

Planning prévisionnel du projet

2016

etudes
  • Validation du projet par les élus de La Plagne Tarentaise et Peisey-Nancroix
  • Lancement des études techniques et environnementales

2017

dossier
  • Dépôt du dossier de demande d’autorisation auprès de l’administration
  • Demande de compléments par l’administration

2018

dossier
  • Lancement des études complémentaires
  • Mise en place de groupe de travail permettant de travailler le projet avec les élus, riverains et associations locales
  • Dépôt du dossier mis à jour à l’administration

2019

instruction
  • Instruction du dossier par les Services de l’Etat
  • Enquête publique en mairie
  • Obtention de l’arrêté préfectoral

2020

travaux
  • Consultation des entreprises de travaux
  • Lancement des travaux

2021

service
  • Mise en service de la centrale hydroélectrique

Localisation du projet

Pour suivre toute l’actualité du projet de la centrale hydroélectrique du Nant Benin, abonnez-vous à sa Lettre d’info